reading FR

Trop comme pas assez / Ta mère te parle

Trop comme pas assez / Ta mère te parle

Trop comme pas assez
Enfants mal aimés
Source détournée
Nature assoiffée
Êtres affamés
Mère abusée
Terre exploitée
Sol intoxiqué
Sans être amendé

Rivières polluées
Bouches asséchées
Sang anémié
Corps ratatinés

Lieux artificialisés
Nature dépossédée
Cités multipliées
Déserts additionnés

Mort avant d’être né
Peuple au manque destiné
D’un désert ont hérité
Ancêtres ayant exagérés

 

Ta mère te parle
Nature abondance a prodiguée
Tant que nous l’avons respectée
Depuis tout ce temps abusée
Elle souffre d’être affamée

Par des signes leur a signalé
Les humains les ont ignorés
Maladie s’est installée
Pénuries manifestées

Ce système ne peut freiner
Il est trop gros et ramifié
Une masse énorme sur sa lancée
Qui sur un mur va s’écraser

Quelques-uns vont survivre
Savent ménager leurs vivres
Durant la disette ils se privent
Ne l’ont pas appris dans les livres

Ont vécu sans médecine
Réduit feuilles, allongé racines
Même si partout famine
Ils ont toujours bonne mine

Suivre le rythme du temps
Celui qui depuis longtemps
Dicte des saisons le moment
De l’abondance ou du dénuement

Jean-Pierre Houde

Jean-Pierre Houde, né à Montréal, est de la génération de la contre-culture des années 1970; de la génération du magazine Mainmise, qui témoignait du foisonnement intellectuel et créatif qui animait le Québec à cette époque. Il s’est établi à La Patrie en 1980 et y réside depuis selon un mode de vie écologique. Il y a trouvé l’inspiration pour le projet Écoagir. Une partie des textes issus de cette philosophie se retrouvent sur le lien suivant : www.angenia.ca